Icon in the shape of a positively progressing stock graph. Icon in the shape of a closed book. Icon in the shape of a paper with pencil hovering over it. Icon in the shape of stacked list of images with text beside them Icon in the shape of a circle with the Twitter bird in the middle. Icon in the shape of a checkmark Icon in the shape of a magnifying glass Icon in the shape of a label tag Icon in the shape of an item list Icon in the shape of an arrow in clockwise direction Icon in the shape of a left pointing arrow Icon in the shape of a right pointing arrow Icon in the shape of a man's head and a woman's head Icon in the shape of a pie chart with the top right quarter offset from the rest Icon in the shape of four arrows pointing inward Icon in the shape of the facebook logo with circle around it

L’objectif de cette page web est de vous présenter un éventail de ressources
théoriques, empiriques et cliniques visant à ancrer votre supervision clinique dans les meilleures pratiques.
Les possibilités de s’engager dans le développement professionnel
(par exemple, webinaires, ateliers, cours, adhésion à une section) seront également mises en évidence.

La supervision clinique est une composante essentielle de l’éducation et de la formation des conseillers et des psychothérapeutes. C’est la « pédagogie de référence » (Goodyear, 2007, p. 273) dans l’ensemble des professions de la santé mentale et la « pierre angulaire du développement professionnel » (Bernard & Goodyear, 2009, p. 218). La supervision clinique a sa propre histoire, sa base de connaissances théoriques, ses modèles et ses questions connexes (Bernard & Goodyear, 2019). Pourtant, de nombreux programmes de diplôme d’études supérieures qui préparent les conseillers/psychothérapeutes excluent un cours de supervision. Malheureusement, lorsqu’un superviseur n’a pas reçu une préparation suffisante, il n’est pas préparé à superviser efficacement d’autres personnes dans la profession.

Ce n’est que ces dernières années que l’obtention d’une supervision est devenue une caractéristique explicitement reconnue et valorisée de la pratique continue post-qualification des conseillers et des psychothérapeutes (Fleming & Steen, 2012), en grande partie en raison de l’évolution du paysage réglementaire, de la reconnaissance naissante des avantages qui découlent de la supervision clinique à tous les niveaux d’expérience des praticiens (du novice au vétéran), et de l’appréciation croissante de la supervision clinique en tant que domaine spécialisé de la pratique avec son propre corpus unique de connaissances et de compétences.

Définition de la supervision clinique

Hawkins et Shohet (2012) définissent la supervision clinique comme suit:
…un effort conjoint dans lequel un praticien, avec l’aide d’un superviseur, s’occupe de ses clients, de lui-même dans le cadre de sa relation client-praticien et du contexte systémique plus large, et ce faisant, améliore la qualité de son travail, transforme ses relations avec ses clients, se développe continuellement, ainsi que sa pratique et la profession au sens large. (p. 60)

L’ACCP définit la supervision comme « un arrangement formel entre un superviseur clinique et un supervisé pour s’engager dans une relation et un processus de supervision (ACCP, 2021, p. 114) tandis que l’American Psychological Association (2014) affirme que la supervision est:
… une pratique professionnelle distincte employant une relation de collaboration qui a à la fois des composantes de facilitation et d’évaluation, qui s’étend dans le temps, qui a pour objectifs d’améliorer la compétence professionnelle et la pratique éclairée par la science du supervisé, de surveiller la qualité des services fournis, de protéger le public et de fournir une fonction de garde-barrière pour l’entrée dans la profession. (p. 5).

La supervision clinique diffère de plusieurs activités connexes: le mentorat, le coaching, la consultation et la supervision administrative. Le mentorat est généralement une relation volontaire, sans rapport, avec un professionnel plus expérimenté, tandis que le coaching est souvent utilisé pour améliorer l’enseignement et les stratégies d’enseignement, pour expérimenter de nouvelles approches et techniques, et pour résoudre des problèmes. La consultation est définie dans les Normes de pratique de l’ACCP (2021) comme suit:
Un arrangement entre professionnels dans lequel le consultant fournit un service, tel que le partage de compétences, la fourniture d’une opinion sur un cas, la résolution de problèmes et le remue-méninges, mais le professionnel qui reçoit la consultation a le droit d’accepter ou de rejeter l’opinion du consultant. Un consultant n’assume pas la responsabilité légale des décisions prises par le thérapeute. La consultation peut également être entreprise en tant qu’arrangement formel avec des exigences d’honoraires. (ACCP, 2021, p. 115)

Dans certains milieux, le superviseur clinique fait également office de superviseur administratif. Bien que ce double rôle doive être évité, il s’agit d’une réalité dans divers milieux de counseling en raison des contraintes financières (Tromski-Klingshirn, 2007). La supervision administrative permet de s’assurer que l’agence ou l’organisation remplit son mandat de fournir des services efficaces aux clients en se concentrant sur la manière dont le personnel gère les dossiers, tient les registres et respecte les politiques, pratiques et priorités de l’organisation.

Depuis 2012, l’ACCP s’est engagée dans un certain nombre d’initiatives liées à la supervision pour soutenir ses membres:

  • créé le titre de Conseiller-Superviseur Canadien Certifié (CCC-S)
  • créé un cadre national de compétences en supervision clinique
  • organisé un symposium national sur la supervision clinique en 2018
  • enquête sur les compétences à l’aide du cadre de l’ACCP auprès des superviseurs des Services à la famille de l’Ontario.
  • créé le Comité de l’avancement de la supervision clinique de l’ACCP
  • a publié un manuel de supervision clinique en 2012 et l’a révisé en 2020
  • a lancé un cours en ligne pour les diplômés en supervision clinique
  • a publié en 2016 un texte à plusieurs auteurs sur la supervision clinique
  • publié les Vignettes de supervision clinique : Promouvoir la compétence par la pratique réflexive
  • développé un site web sur la supervision clinique
  • conçu et animé des ateliers d’introduction, intermédiaires et avancés.

    L’ACCP continue de soutenir les supervisés et les superviseurs par des initiatives continues.

Certification CCC-S


La certification de superviseur(e) de l’ACCP vise
à certifier des superviseurs cliniques qualifiés

En savoir plus

Formulaire CCC-S


Vous cherchez à obtenir notre certification CCC-S?

Formulaire

Publications sur la supervision


L’ACCP a publié « Supervision de counseling et de psychothérapie : Manuel à l’intention des superviseurs et candidats canadiens certifiés » et « Supervision of the Canadian counselling and psychotherapy profession »

En savoir plus

Développement
professionnel


Voyez nos options de développement professionnel en supervision!

En savoir plus

Trouvez un(e) superviseur(e)
ou un(e) supervisé(e)!


Publiez une annonce pour d’autres membres de l’ACCP ici!

Cliquer

Liens entre les initiatives de
supervision clinique de l’ACCP


Ce document est disponible en Anglais seulement

Visionner

Plus d’informations sur la supervision clinique sont offertes à nos membres! Afin d’y accéder, connectez-vous au portail des membres et cliquez sur Espaces de travail.  Vous trouverez un espace de travail se nommant Supervision. Vous y retrouverez des listes de lecture, des présentations PowerPoint, etc.

Travaillez-vous à accroître la capacité de formation en supervision au sein de votre collectivité?

Avez-vous songé à organiser un atelier de supervision parrainé par l’ACCP?

Communiquez avec Karina Albert au siège social de l’ACCP et elle se fera un plaisir de vous aider à l’organiser.