Icon in the shape of a positively progressing stock graph. Icon in the shape of a closed book. Icon in the shape of a paper with pencil hovering over it. Icon in the shape of stacked list of images with text beside them Icon in the shape of a circle with the Twitter bird in the middle. Icon in the shape of a checkmark Icon in the shape of a magnifying glass Icon in the shape of a label tag Icon in the shape of an item list Icon in the shape of an arrow in clockwise direction Icon in the shape of a left pointing arrow Icon in the shape of a right pointing arrow Icon in the shape of a man's head and a woman's head Icon in the shape of a pie chart with the top right quarter offset from the rest Icon in the shape of four arrows pointing inward Icon in the shape of the facebook logo with circle around it

Courant à compter de novembre 2017

Le 20 décembre 2013, le ministère de la Santé de l’Î.-P.-É. indiquait que la Loi 42 (Loi sur les professions de la santé réglementées) était en vigueur.

En vertu de cette nouvelle législation, les représentants des professions de la santé non réglementées peuvent demander que celles-ci deviennent réglementées.

La Prince Edward Island Counselling Association (PEICA) a donc formulé une demande en ce sens et a dû répondre à une série de questions.

Le 23 février 2017, les membres du comité de la PEICA ont rencontré Mme Critchley, sous-ministre à la Santé et au Mieux-être, ainsi que Nichola Hewitt, spécialiste en matière législative.

On a alors reconnu que la profession du counseling était en droit de réclamer que l’on protège le titre de RCT (Registered Counselling Therapist) en vertu de la Loi sur les professions de la santé réglementées.

Une lettre d’intention ainsi qu’une demande ont alors été adressées au ministre, Robert Henderson, le 23 mars 2017, afin d’obtenir la protection du titre et la réglementation de la profession.

Les spécialistes en matière de législation ont précisé qu’il faudrait environ 2 années avant qu’ils puissent commencer à travailler sur le dossier de la PEICA, car il y a déjà 11 autres professions actuellement en attente d’une règlementation