Icon in the shape of a positively progressing stock graph. Icon in the shape of a closed book. Icon in the shape of a paper with pencil hovering over it. Icon in the shape of stacked list of images with text beside them Icon in the shape of a circle with the Twitter bird in the middle. Icon in the shape of a checkmark Icon in the shape of a magnifying glass Icon in the shape of a label tag Icon in the shape of an item list Icon in the shape of an arrow in clockwise direction Icon in the shape of a left pointing arrow Icon in the shape of a right pointing arrow Icon in the shape of a man's head and a woman's head Icon in the shape of a pie chart with the top right quarter offset from the rest Icon in the shape of four arrows pointing inward Icon in the shape of the facebook logo with circle around it

Vous trouverez ci-dessous des informations relatives au COVID-19 et des recommandations sur les pratiques à mettre en œuvre jusqu’à la disparition du risque.

Ces événements vont toucher votre pratique

Nous encourageons les praticiens à mettre en place les mesures suivantes jusqu’à ce que passe l’alerte :

  • Préparez un plan de communication pour contacter vos clients si vous devez reporter des rendez-vous, ou si vous songez à passer au counseling à distance.
  • Effectuez activement des dépistages par téléphone avant de prendre ou de confirmer un rendez-vous pour tout symptôme et antécédent de voyage pouvant être lié au COVID-19.
  • Demandez aux clients ayant de la fièvre, de la toux ou des difficultés respiratoires à prendre les dispositions adéquates, y compris un rendez-vous à distance ou de repousser leur rendez-vous à une date ultérieure.
  • À l’accueil de votre salle d’attente, placez des pancartes sur lesquelles sont indiqués les symptômes préoccupants de la maladie et demandez à vos clients de s’identifier s’ils ressentent l’un ou l’autre.

 

  • Assouplir les politiques d’annulation et de report des rendez-vous, jusqu’à ce que soit passée l’alerte (p.ex. renoncer aux frais d’annulation).
  • Mettez à disposition des mouchoirs, une poubelle et un désinfectant pour les mains (ou mettez en place un endroit où se laver les mains) dans votre environnement de travail.
  • Assurez-vous que les surfaces fréquemment touchées (comme les poignées de porte, les interrupteurs, les téléphones et les robinets) soient régulièrement nettoyées à l’aide d’un désinfectant, ou nettoyées entre deux rendez-vous.
  • Lavez-vous bien les mains entre deux séances avec des clients.
  • Cherchez à obtenir rapidement des soins médicaux si vous ressentez des symptômes et fournissez à votre fournisseur de soins de santé les renseignements nécessaires au sujet de vos déplacements.

Réouverture des provinces

Certaines provinces assouplissent maintenant les règles et permettent à certaines professions de retourner au travail.

En savoir plus

Ressources pour faire face à la COVID-19

Nous avons reçus beaucoup d’information de membres qui veulent partager des ressources qu’ils ont trouvé utiles avec d’autres membres. Vous trouverez une liste des ses ressources ci-dessous pour encourager le partage d’information et promouvoir un sens de communauté.

Voir les ressources

Opportunités de bénévolat

Nous avons été mis au courant de plusieurs opportunités de bénévolat à travers le pays et il nous a été demandé de faire passer le message à propos de ces initiatives. Nous encourageons nos membres qui veulent et peuvent y participer et partager l’information concernant ces opportunités de bénévolat.

En savoir plus

Pratique privée – foire aux questions

Aide du gouvernment du Canada

Nous savons que nos membres sont touchés par la COVID-19 et sommes au courant des tentatives du Canada visant à atténuer la propagation du virus. Le gouvernement du Canada a annoncé un certain nombre de mesures pour soutenir les Canadiens et nous sommes là pour vous aider à vous informer des options disponibles.

Au cours des dernières semaines, le premier ministre, M. Justin Trudeau, a annoncé une panoplie de nouvelles mesures économiques pour stabiliser l’économie et aider les Canadiens touchés par la COVID-19. Ces mesures sont actualisées quotidiennement à mesure de l’évolution rapide de la situation.

Ces mesures, mises en œuvre dans le cadre du Plan d’intervention économique du Canada pour répondre à la COVID-19, fourniront aux travailleurs et aux entreprises du Canada un soutien direct pouvant atteindre 27 milliards de dollars. Elles prévoient également 55 milliards de dollars pour répondre aux besoins de liquidités des familles et des entreprises canadiennes au moyen de reports d’impôts. Ces mesures contribueront à stabiliser l’économie. Nous avons résumé ci-dessous les ressources auxquelles nos membres pourraient être admissibles compte tenu de leur situation individuelle.

Fair face à la COVID-19 : Ressources

Ressources de BMS Canada

BMS Canada Risk Services Ltd. (Le groupe BMS), est notre agent d’assurance pour le programme de l’ACCP. Ils ont créer le document suivant pour vous assister durant cette période de temps difficile.

Veuillez lire le document et les contacter directement si vous avez des questions par rapport à votre couverture.

COVID-19 – Énonce de position sur la couverture d’assurance de l’ACCP

Gabarit – CONSENTEMENT A L’UTILISATION D’UN MOYEN DE COMMUNICATION ELECTRONIQUE POUR RECEVOIR DES SERVICES DE TELESANTE

LA COVID-19 AUGEMENTE LES RISQUES EN MATIERE DE CYBERSÉCURITÉ

SOINS DE SANTÉ VIRTUELS: ASSURER LA CONTINUITÉ DES SOINS AU CANADA

Considérations importantes

Puis-je passer à une pratique électronique? Quelle plateforme devrais-je utiliser?

Si vous avez la technologie appropriée en place et les compétences nécessaires pour engager les clients dans un processus thérapeutique sécuritaire et efficace, alors la pratique électronique pourrait être une option pour continuer à offrir vos soins à distance.

Assurez-vous de prendre en compte des questions comme le consentement, la confidentialité et l’assurance responsabilité professionnelle.

L’ACCP a publié des lignes directrices relatives à l’utilisation de la technologie dans les domaines du counseling et de la psychothérapie en mai 2018. Vous les trouverez ici.

L’Ordre des psychothérapeutes autorisés de l’Ontario dispose d’informations sur la pratique électronique sur leur site web :

Standard 3,4 Electronic Practice *en anglais seulement

Electronic Practice Guideline (lignes directrices concernant la pratique électronique) *en anglais seulement

Si vous vous trouvez dans une province réglementée (N.-É., QC, ON, N.-B.), consultez le site Web de votre organisme de réglementation pour des conseils supplémentaires qui pourraient être fournis pour votre province en particulier.


L’ACCP ne peut pas recommander une plateforme spécifique car la technologie est en constante évolution et les options sont nombreuses. Cependant, nous sommes conscients que plusieurs praticiens considèrent mettre en place des services électroniques à court terme.

L’Ordre des psychothérapeutes autorisés de l’Ontario (OPAO) suggère aux praticiens de visiter le site web suivant: https://ontariomd.news/. Cette ressource inclut

une liste complète d’outils électroniques spécialement développés pour les « rencontres vidéo » et toute autre forme de pratique médicale virtuelle ou à distance. Cette liste fut mise en place par l’association professionnelle des médecins dans la province – Ontario Medical Association  –  ainsi qu’un partenaire de prestation de cybersanté– OntarioMD. Ils travaillent ensemble afin de soutenir les médecins offrant  des soins durant la pandémie.

Veuillez noter que l’ACCP ne peut attester de l’efficacité de ces plateformes.

Réactions à la COVID-19 : pourquoi sont-elles importantes?

De nombreux facteurs ont un rôle important sur la réaction des gens et des communautés face à la maladie et sa diffusion.

Certaines personnes ne réagissent pas assez face à la menace de la COVID-19 et pensent que le danger est exagéré. Ces personnes n’ont peut-être pas une bonne hygiène et ne restent pas chez elles si elles sont malades. Ce comportement peut propager l’infection aux amis et membres des familles.

Certaines personnes réagissent à outrance face à la menace de la COVID-19. Elles s’angoissent beaucoup et pourraient adopter des mesures extrêmes pour leur sécurité. Ces réactions exagérées sèment la panique chez les autres, car la peur est contagieuse.

Que faire pour garder son calme?

Écoutez les conseils des gouvernements municipal, provincial et national pour savoir si/comment le COVID-19 se propage dans votre région. Voyez les ressources ci-dessous.

Surveillez les sources d’information fiables suivantes :

Changez vos habitudes quand vous vous lavez les mains, touchez votre visage, socialisez et toussez.

Il est raisonnable d’être inquiet si cela vous pousse à être proactif et à prendre des précautions appropriées, comme rester chez soi, prendre des distances sociales (éloignement physique), se laver et se désinfecter les mains et éviter les déplacements qui ne sont pas nécessaires.

Replacez les choses dans leur contexte en consultant des sources d’information objectives et probantes.

La peur est contagieuse. Si vous agissez sous son emprise, ou achetez des choses dans la panique, alors les autres réagiront aussi avec crainte. Vous avez une responsabilité à l’égard de vos proches, de vos amis et du reste de la communauté pour affronter l’épidémie de COVID-19 d’une manière judicieuse et raisonnée. Essayez de « mener par l’exemple ».

Où puis-je obtenir plus d’informations?

Conseils régulièrement actualisés par des sources fiables :

Comment puis-je dire si je dois chercher une aide professionnelle contre le stress ou l’anxiété lié à la COVID-19?

Cherchez les signes précurseurs comme :

  • L’anxiété constante, les inquiétudes, l’insomnie ou l’irritabilité.
  • Éviter les contacts sociaux sans raison au point de s’isoler sans aucune raison.
  • S’inspecter constamment le corps (p. ex. prendre sa température plusieurs fois par jour), ou chercher constamment à être rassuré concernant sa santé par les médecins, ses amis, les membres de sa famille ou par Internet.
  • Prendre des précautions d’hygiène excessives ou qui ne sont pas nécessaires, comme porter un masque à la maison, ou se nettoyer les mains à répétition lorsqu’il n’y a aucun besoin de le faire.
  • Consommer excessivement de l’alcool, des médicaments, ou des aliments pour faire face au stress.
  • Commentaires d’amis ou de membres de la famille selon lesquels vous semblez anormalement inquiet ou stressé.

Respecter l’éloignement physique (distanciation sociale)

L’éloignement physique (distanciation sociale) est un terme qui s’applique à certaines actions prises par les autorités de la santé publique pour enrayer ou ralentir la propagation d’une maladie hautement contagieuse et ainsi assurer que notre système de santé publique puisse continuer à répondre aux demandes qui lui sont imposées. L’éloignement physique est l’une des mesures les plus efficaces de manière générale pour réduire la vitesse de propagation de la maladie, protéger et préserver la capacité du système de soins de santé pour les cas graves. L’éloignement physique se résume à limiter les contacts physiques/en personne. Il importe d’entretenir ses contacts en utilisant d’autres moyens pour se soutenir mutuellement (courriels, téléphone, médias sociaux).

Les mesures relatives à l’éloignement physique comprennent : limiter les gros rassemblements de personnes; la fermeture des bâtiments et l’annulation d’événements. Des exemples d’éloignement physique peuvent comprendre : la suspension des classes ou la fermeture des écoles; la modification des heures de service; le changement des pratiques sur le lieu de travail pour autoriser les horaires flexibles et le télétravail; la fermeture des cinémas; l’annulation des grands événements en intérieur ou en extérieur (p. ex. événements sportifs, concerts, défilés, festivals); et la suspension ou la limite des moyens de transport.