Wave icon Icon in the shape of a positively progressing stock graph. Book icon Icon in the shape of a closed book. Wave icon Icon in the shape of a paper with pencil hovering over it. List view icon Icon in the shape of stacked list of images with text beside them Twitter icon Icon in the shape of a circle with the Twitter bird in the middle. Checkmark icon Icon in the shape of a checkmark Search icon Icon in the shape of a magnifying glass Tag icon Icon in the shape of a label tag Categories icon Icon in the shape of an item list Load more icon Icon in the shape of an arrow in clockwise direction Previous icon Icon in the shape of a left pointing arrow Next icon Icon in the shape of a right pointing arrow People icon Icon in the shape of a man's head and a woman's head Chart icon Icon in the shape of a pie chart with the top right quarter offset from the rest Minify icon Icon in the shape of four arrows pointing inward Facebook icon Icon in the shape of the facebook logo with circle around it

Pour savoir comment les CÉP autochtones sont accordés, veuillez cliquer ici.

Les CÉP autochtones sont conçus pour susciter, reconnaître et décerner des CÉP auprès des membres de l’ACCP qui travaillent actuellement ou qui prévoient travailler auprès des communautés autochtones; à ce titre, les CÉP autochtones sont ouverts aussi bien aux praticiens et praticiennes autochtones que non autochtones qui ont suivi une activité de formation autochtone reconnue (en fonction des modalités applicables aux CÉP autochtones de l’ACCP décrites ci-dessous).

Les activités de CÉP autochtones ne doivent pas dédoubler les activités de CÉP existantes; ces activités d’apprentissage doivent plutôt être directement associées à des enseignements traditionnels, des cérémonies de guérison et des supports culturels qui aident les membres de l’ACCP à offrir des services culturellement sécuritaires, appropriés et efficaces aux clientèles, familles et communautés autochtones (Premières Nations, Métis et/ou Inuits) ayant des problèmes de santé mentale et de bien-être.

Les formulaires des CÉP autochtones sont disponibles en ligne.

Consultez la page des formulaires

FAQ sur le programme des CÉP autochtones

Qu’est-ce que l’initiative de CÉP autochtone ?

L’initiative de CÉP autochtone est conçue pour encourager, reconnaître et décerner des CÉPs aux membres de l’ACCP qui travaillent présentement ou prévoient travailler avec des communautés autochtones – aidant ainsi les membres de l’ACCP à offrir des services culturellement appropriés, efficaces et sécuritaires aux clients, familles et communautés autochtones (Premières Nations, Métis et Inuit) avec des problèmes de santé mentale et de bien-être.

Des activités d’apprentissage de ce genre viennent appuyer des contributions significatives à la compréhension des membres de l’ACCP des historiques diversifiés, expériences contemporaines et droits légaux des peuples autochtones, ainsi qu’à la création de relations respectueuses, de communications efficaces et de collaborations avec les peuples autochtones pour offrir des services et programmes de santé mentale qui sont ponctuels, pertinents, accessibles, et conformes à leur culture.

Comment l’initiative de CÉP autochtone reconnaît-elle les appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation (CVR) ?

L’ACCP reconnaît le rôle qu’elle peut jouer pour contribuer à la réconciliation au Canada. Ainsi, l’initiative de CÉP autochtone reconnaît plusieurs des appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation (CVR), particulièrement en ce qui a trait à l’intégration des savoirs et des principes de savoirs autochtones au perfectionnement professionnel et à l’apprentissage :

  • reconnaître la valeur des pratiques de guérison autochtones et utiliser ces pratiques en collaboration avec les Ainés et les guérisseurs autochtones (Recommandation CVR 22) ; et
  • accroître le nombre de professionnels autochtones travaillant dans le domaine des soins de santé et offrir une formation en matière de compétences culturelles à tous les professionnels de la santé offrant des soins de santé dans les collectivités autochtones (Recommandation CVR 23).

Dans le cadre du processus de demande de CÉP autochtone de l’ACCP, les demandeurs doivent indiquer clairement leur(s) raisonnement(s) des CÉPs autochtones donnés en lien avec les « résultats d’apprentissage » des Appels à l’action choisis de la CRV. C’est aux membres de l’ACCP que revient la responsabilité d’identifier clairement comment ils ont rencontré ou dépassé les résultats d’apprentissage » des Appels à l’action choisis de la CRV qu’ils ont identifiés sur leurs formulaires respectifs de demande de CÉPs autochtones.

Pour plus d’information sur les Appels à l’action de la CVR, cliquez ici.

Qui est admissible aux CÉPs autochtones ?

Tous les membres de l’ACCP ont la possibilité d’amasser des CÉPs autochtones qui peuvent compter envers le minimum global de 36 pour chaque période de certification de trois ans, et ont accès à un relevé témoignant de leur engagement au sein de ces activités de perfectionnement professionnel.

Les membres de l’ACCP qui font demande aux CÉPs autochtones peuvent être d’origine autochtone ou non.

Comment puis-je poser ma candidature pour les CÉPs autochtones ?

1- Faites vos recherches pour trouver des occasions de perfectionnement professionnel autochtone qui vous intéressent.

2- Assistez à l’événement d’apprentissage.

3- Complétez le Formulaire/horaire de candidature de CÉP autochtone qui s’applique – ceci comprend faire signer une preuve de présence par l’enseignant/formateur/animateur lors de l’activité pédagogique, ainsi qu’obtenir une attestation communautaire et une attestation de preuve de présence.

Note : L’horaire de CÉP autochtone applicable doit être signé par les membres de la communauté admissibles (attestation communautaire) et par l’enseignant/formateur/animateur afin de confirmer la présence du membre de l’ACCP. Les reçus et l’inscription ne sont PAS acceptés comme preuves. Les certificats/relevés/courriels/lettres d’attestation sont acceptés comme preuves. 

Voir un tableau  qui indique comment les CÉPs autochtones sont attribués.

4- Soumettre une preuve de la durée de l’activité pédagogique (ex. une copie de l’avis de l’activité pédagogique, un pamphlet de l’activité pédagogique, le site web de l’activité pédagogique, etc.)

Note : L’ACCP doit connaitre les dates de début et de fin de l’activité pédagogique.

5- Soumettez le formulaire au Bureau national de l’ACCP (veuillez inclure votre adresse, votre courriel, etc.).Si vous détenez plus de 36 CÉPs autochtones, les CÉPs autochtones supplémentaires ne peuvent pas être appliqués aux trois prochaines années.

Quel est le nombre maximal de CÉPs autochtones auquel je peux faire demande ?

Il n’y a pas de limites sur le nombre total de CÉPs autochtones que peuvent amasser les membres de l’ACCP.

Comment sont attribués les CÉPs autochtones ?

Voir un tableau qui indique comment les CÉPs autochtones sont attribués.

Que puis-je faire si mes CÉPs autochtones sont rejetés ?

Si vos candidatures de CÉP autochtones ne sont pas approuvées, vous recevrez un courriel du Bureau national de l’ACCP indiquant que l’activité ne satisfait pas aux exigences de l’ACCP, et qu’il existe un processus d’appel si vous souhaitez un deuxième avis.

Procédure d’appel – Comme avec le Programme de perfectionnement professionnel général de l’ACCP, vous pouvez porter en appel une décision concernant votre soumission pour des CÉPs autochtones en avisant par écrit le Bureau national de l’ACCP des raisons pour lesquelles votre candidature devrait être reconsidérée.

Votre appel sera ensuite transmis au Président de Certification de l’ACCP.

Note : L’ACCP se réserve le droit de déterminer le nombre de CÉPs autochtones attribués après avoir considéré chaque candidature de CÉP autochtone.  

Quels sont des CÉPs pertinents de counseling propre aux Autochtones ou d’aide inspirée des Autochtones ?

En règle générale, les CÉP autochtones sont dirigés par des enseignants, guérisseurs et / ou aînés autochtones reconnus, en ce qui concerne la facilitation et / ou l’enseignement du counseling spécifique aux Autochtones ou de l’activité (ou des activités) d’aide inspirée des Autochtones. En ce qui concerne l’érudition communautaire, elle est généralement dirigée ou co-dirigée par des communautés autochtones, ce qui implique l’utilisation de méthodes de recherche culturellement congruentes. Veuillez vous reporter aux questions et réponses sur « l’attestation de la communauté ».

Counseling propre aux Autochtones (définition). Des programmes, interventions, pratiques et services exclusivement axés sur des enjeux, des conditions ou des besoins présentés par des clients, des familles et des communautés autochtones.

Aide inspirée des Autochtones (définition). Une approche, fondée sur les principes de savoir et les visions du monde autochtones, qui vise à assurer que les environnements, les services, les pratiques et les programmes sont culturellement accueillants, sécuritaires et engageants pour les clientèles, familles et communautés autochtones et non-autochtones.

Voir un tableau qui indique comment les CÉPs autochtones sont attribués.

Qu'est-ce que c'est qu'une attestation de la communauté et pourquoi est-elle requise?

En reconnaissance des protocoles autochtones permettant d’acquérir et de partager la sagesse et les pratiques culturelles connexes par le biais des enseignements traditionnels, des cérémonies de guérison et des bourses d’études communautaires, une attestation communautaire est requise.

Une attestation de communauté est une validation des enseignants, guérisseurs et / ou aînés autochtones traditionnels, ainsi que des travaux de recherche effectués dans les communautés autochtones. La crédibilité des enseignants, guérisseurs et / ou aînés autochtones traditionnels, ainsi que l’érudition donnée, sont reconnues et déterminées par la reconnaissance des communautés autochtones. Par conséquent, l’attestation communautaire est une composante obligatoire de l’évaluation des activités d’apprentissage des CÉP autochtones.

Nous vous encourageons vivement à vous munir de votre formulaire de CÉP autochtone de l’ACCP pour l’événement d’apprentissage organisé par les Autochtones – afin d’aider à remplir ce formulaire en temps voulu et avec précision.

Remarque: les attestations des membres de la famille immédiate des enseignants / guérisseurs / aînés traditionnels ne sont pas éligibles. Dans le cas d’une bourse d’étude basée sur la communauté, les attestations des membres de la famille immédiate du chercheur sont considérées comme non admissibles.

Pouvez-vous expliquer les termes « Enseignant autochtone traditionnel », « Guérisseur », et « Ainé » ?

Pour les fins de l’initiative CÉP autochtone de l’ACCP, les termes « Enseignant autochtone traditionnel », « Guérisseur », et « Ainé » seront utilisés de façon interchangeable.

Ces termes ont comme but de reconnaître les individus autochtones (Premières Nations, Inuit ou Métis) qui sont reconnus comme étant des enseignants/guérisseurs/Aînés traditionnels autochtones par leurs communautés autochtones respectives. Ceci inclut, sans pour autant s’y limiter, les personnes autochtones qui détiennent des titres ou désignations tels que Gardien du calumet, Gardien de la sagesse, Détenteur du savoir ou Gardien du savoir traditionnel. Tout aussi essentiels pour le guérisseur traditionnel que l’enseignant traditionnel, les Ainés sont des Autochtones qui consacrent leur vie à la santé et la guérison holistique de leur communauté et des peuples autochtones. L’engagement altruiste et continu des Ainées découle de leur compréhension de leur rôle en tant que guérisseur, et est fondé sur la conviction que la guérison doit être placée entre les mains du Créateur, puisque c’est de là que provient la santé. Il doit être mentionné que les guérisseurs ne sont pas nécessairement des Ainés ; toutefois, tous les Ainés peuvent être considérés comme des guérisseurs jusqu’à un certain point. Cela étant dit, les guérisseurs traditionnels occupent souvent des positions de grand respect dans les communautés autochtones même s’ils ne sont pas considérés comme des Aînés. (Ellerby, 2001 ; Hart, 2002 ; Moodley & West, 2005).

Références :

Ellerby J. (2001). Working with Indigenous Elders: Based on the teachings of Winnipeg-area Indigenous Elders and cultural teachers. Winnipeg, MB: University of Manitoba Native Studies Press.

Hart, M.A. (2002). Seeking Mino-Pimatisiwin: An Aboriginal approach to helping. Halifax, NS: Fernwood.

Moodley, R., & West, W. (Eds.) (2005). Integrating traditional healing: Practices in counseling and psychotherapy. Thousand Oaks, CA: Sage.

Comment puis-je avoir accès mon relevé de CÉP autochtone ?

Comme avec le Programme de perfectionnement professionnel général de l’ACCP, un dossier cumulatif de votre relevé de CÉP, indiquant tous les CÉPs qui vous ont été reconnus, est conservé au Bureau national de l’ACCP.

Ce relevé est émis sur demande. Les membres de l’ACCP peuvent demander un relevé officiel de CÉP par année.

Les relevés ont un sceau estampé de l’ACCP et comprennent les informations suivantes au sujet des activités pédagogiques de CÉPs autochtones pour lesquels vous avez reçu des crédits de perfectionnement professionnel.

Crédits :

  • Nom de l’événement ;
  • Le nom du ou des enseignant(s)/formateur(s)/animateur(s), ainsi que l’organisme parrain (s’il y a lieu) ; et
  • Le nombre de crédits d’éducation permanente.

Tous les dossiers et relevés de CÉPs autochtones sont traités comme des documents confidentiels, et l’accès aux dossiers est restreint. Aucun relevé n’est fourni à un tiers parti sans le consentement écrit du détenteur du relevé.

Frais de crédit d’éducation permanente autochtone

Les membres de l’ACCP utilisent sans frais le système de CÉP.

Les non-membres doivent payer les frais suivants :

  • Candidature d’événement pour crédit CÉP autochtone– 30,00 $
  • Émission d’un relevé CÉP à un tiers parti– 30,00 $

 

Les CÉP autochtones sont-ils admissibles auprès des ordres professionnels?

*Désistement de responsabilité à l’égard des membres qui appartiennent également à un ordre professionnel : L’ACCP ne peut pas garantir que les crédits d’éducation permanente autochtones accordés par le Comité de révision des CÉP autochtones les rendront admissibles à des crédits auprès des ordres professionnels.