Icon in the shape of a positively progressing stock graph. Icon in the shape of a closed book. Icon in the shape of a paper with pencil hovering over it. Icon in the shape of stacked list of images with text beside them Icon in the shape of a circle with the Twitter bird in the middle. Icon in the shape of a checkmark Icon in the shape of a magnifying glass Icon in the shape of a label tag Icon in the shape of an item list Icon in the shape of an arrow in clockwise direction Icon in the shape of a left pointing arrow Icon in the shape of a right pointing arrow Icon in the shape of a man's head and a woman's head Icon in the shape of a pie chart with the top right quarter offset from the rest Icon in the shape of four arrows pointing inward Icon in the shape of the facebook logo with circle around it

La conseil d’administration national

Le Conseil d’administration de l’ACCP est un conseil de formulation de politiques. Il se compose de treize administrateurs élus, représentant toutes les provinces et les territoires du Canada.  Le Comité de direction de l’Association regroupe le Président, le Président élu, le Président sortant, le Trésorier et le Directeur général. Ensemble, ces groupes effectuent un travail de recherche et de reconnaissance, et ils fonctionnent en tant que représentants de l’Association. On leur confie la responsabilité d’ assurer que le travail d’élaboration de politiques, d’initiatives et de défense des droits effectué par l’Association est bien aligné sur les intérêts véritables des membres et du public.

Les membres du CA sont les porte-paroles directs des membres de l’ACCP. En tant qu’administrateurs élus, ils présentent au CA les préoccupations, les intérêts et les contextes des professionnels du counseling et de la psychothérapie de partout au pays.  En plus du comité de direction, le conseil d’administration consiste d’un représentant par région, à l’exception du Nouveau-Brunswick, du Québec et de l’Ontario où il y a un représentant francophone puis un représentant anglophone pour chaque province.  Le directeur de la Colombie-Britannique représente aussi le Yukon, le directeur de l’Alberta représente aussi les Territoires du Nord-Ouest puis le directeur du Manitoba représente aussi le Nunavut.  Le directeur d’une région doit résider ou travailler dans la région qu’il représente.  Le directeur général en chef de l’ACCP est un membre non-votant du conseil d’administration.

Jen Rowett

Présidente-élue
Jen Rowett

J’ai l’honneur de servir nos membres à titre de présidente élue pour le mandat de 2017 à 2019.  Au cours de mon mandat d’administratrice pour le Nouveau-Brunswick anglophone, nous avons atteint notre objectif collectif qui remontait à bien des années, à savoir que notre projet de Loi régissant la profession de conseiller et de conseillère thérapeute agréé devienne une loi de la Législature, ce qui se réalisa le 5 mai 2017.  Le Collège des conseillers et conseillères thérapeutes agréés du Nouveau-Brunswick a vu le jour le 1er juin 2017.  Je poursuis mon engagement à contribuer à la croissance et à l’organisation de notre profession, à l’échelle provinciale, nationale et internationale.  Je mettrai à contribution mes talents et mon expérience, notamment en ce qui touche la défense et la promotion des droits et les relations externes; la formation des conseillers et la recherche; le leadership et la collaboration.

 

Je dois beaucoup à la gamme d’expériences qui sont actuellement à la source mon épanouissement professionnel, notamment la pratique clinique, l’enseignement universitaire, la supervision d’étudiants et mon parcours vers le doctorat.  J’ai éprouvé beaucoup de plaisir dans mon rôle d’entrepreneur pendant plus de 20 ans, ainsi que dans diverses activités de bénévolat, que ce soit à titre de pompière ou de chef d’équipe pour le compte de Global Village, Habitat for Humanity.  Je vis sur le territoire non cédé de Wolastoqey avec mon époux, et je suis encore ébahie par la beauté de la nature qui nous entoure.

 

Je déborde d’enthousiasme et je suis prête à remplir mon rôle de présidente élue.

Thank you, Merci, Woliwon!

À venir!

[email protected]

Natasha Caverley

Présidente sortante
Natasha Caverley

Natasha est détentrice d’un baccalauréat (avec distinction) en Psychologie, d’une maîtrise en Éducation (Psychologie du counseling) et d’un doctorat en Études organisationnelles de l’Université de Victoria.

Depuis 1998, la Dre Caverly a occupé des postes d’analyste en recherche et politiques et en développement organisationnel au sein d’organismes autochtones et non autochtones, ainsi que dans la fonction publique, se spécialisant dans l’animation et le dépannage communautaire, la gestion et le comportement organisationnel, notamment l’élaboration de politiques, la conception et l’analyse d’instruments et la planification stratégique. Parmi les postes-clés occupés par la Dre Caverley, citons :

  • Professeure auxiliaire, Département de psychopédagogie et d’études sur le leadership, Faculté de l’Éducation, Université de Victoria
  • Présidente Turtle Island Consulting Services inc. (North Saanich, C.-B.)
  • Conseillère en mesure de performance et en planification, dans le cadre de l’Initiative sur le dendroctone du pin ponderosa des Premières nations (First Nations Mountain Pine Beetle Initiative, Victoria, C.-B.)
  • Chercheuse scientifique, Human Resources Research Organization (Alexandria, VA)
  • Analyste des prestations et chercheuse en gestion des ressources humaines pour la BC Public Service Agency (Victoria, C.-B.)
  • Aide-enseignante, Université de Victoria (Victoria, C.-B.)

Depuis 2001, Natasha est membre en règle de l’Association canadienne de counseling et de psychothérapie (ACCP) et détentrice du titre de Conseillère canadienne certifiée (C.C.C.), et elle se spécialise dans le comportement organisationnel, l’orientation professionnelle, le développement de carrière et le counseling multiculturel.

Ses expériences professionnelles et de bénévolat sont de nature éclectique. Natasha a la chance de pouvoir travailler dans divers milieux où les clients apprécient son engagement à préconiser la « dimension humaine » (p. ex., la perspective socioculturelle et de santé/bien-être) dans l’approche de problèmes comme l’adaptation aux changements climatiques en régions rurales, le développement de carrière chez les collectivités autochtones et militaires, la santé, le bien-être et la sécurité au travail dans le secteur public et chez le personnel affecté aux urgences, la conception de programmes d’emploi et de développement des compétences pour les collectivités rurales, urbaines et éloignées, ainsi que la planification communautaire et l’alphabétisation.

À ce jour, la Dre Caverly a publié plus de 20 articles dans des publications telles que BC Counsellor : Journal of the British Columbia School Counsellors’ Association; International Journal of Public Sector Management; Native Studies Review; Journal of Management Studies et Journal of Ecosystems and Management.

Durant son mandat en tant que présidente élue de l’ACCP et administratrice représentante de la Colombie-Britannique et du Yukon, Natasha a apporté le point de vue d’une praticienne universitaire et une perspective multiculturelle au sein des réunions du CA de l’ACCP. Elle est particulièrement intéressée à continuer de travailler avec le Conseil d’administration de l’ACCP à faire progresser la politique, la planification de l’Association en matière de gouvernance, ainsi que le développement de protocole; à constituer de nouveaux partenariats organisationnels aux niveaux provincial et national; à promouvoir des initiatives qui vont dans le sens du partage de l’information, ainsi que du réseautage et autres possibilités de bonification à l’intention des membres de l’ACCP.

Natasha est une Canadienne multiraciale, d’origines irlandaises, jamaïcaines et algonquines.

Merci/Thank you/Meegwetch!

[email protected]

Michel Turcotte

Trésorier
Michel Turcotte

Michel Turcotte est conseiller d’orientation et psychologue. Au terme d’une carrière de trente ans au ministère canadien Emploi et développement social, à titre de conseiller, formateur de conseillers, directeur de la recherche et de l’élaboration des politiques, Michel a entrepris, depuis 2013, une thèse de doctorat sur l’orientation professionnelle à distance, à l’Université Laval, au Canada. Il est membre du Centre de recherche et d’intervention sur l’éducation et la vie au travail (CRIEVAT) au Québec, Canada. Il a travaillé à de nombreux projets de coopération nationale et internationale dans le domaine de l’orientation professionnelle. Son sens du leadership l’a amené à jouer un rôle clé dans un symposium pancanadien et international sur le développement de carrière et les politiques publiques, dans l’élaboration de normes et de lignes directrices à l’intention des professionnels du développement de carrière, ainsi que dans la mise sur pied d’un Groupe de recherche canadien sur la pratique en développement de carrière fondée sur les données probantes (GDRC).

Il a siégé à plusieurs CA dans le domaine de l’orientation professionnelle au Québec, au Canada et à l’international, notamment à titre de président de la section d’orientation professionnelle de la Quebec Corporation of guidance counselors and psychoeducators (2002-2007), de trésorier de l’Association canadienne de counseling et de psychothérapie (2015-2017) et de trésorier de l’Association internationale d’orientation scolaire et professionnelle (AIOSP) (2006-2015).

Michel a reçu le prix Etta St. John Wileman (2017), la médaille d’or Stu Conger pour le leadership en développement de carrière (2014), le Mérite du Conseil interprofessionnel du Québec (2012) et le prix Stu Conger pour le leadership en counseling et développement de carrière au Canada (2008), en hommage à son rôle de chef de file dans le domaine du développement de carrière.

[email protected]

Madeleine Lelievre

Colombie-Britannique et Yukon
Madeleine Lelievre

Madeleine est Conseillère canadienne certifiée depuis plus de 20 ans, et elle est détentrice d’une maîtrise en Éducation (Counseling) de l’Université Acadia. Elle a œuvré dans le milieu de l’enseignement au Royaume-Uni, en Nouvelle-Zélande et au Canada, aussi bien comme enseignante que comme conseillère auprès d’étudiants ayant des troubles d’apprentissage à la Landmark East School de Wolfville, en Nouvelle-Écosse; à titre de conseillère à l’Atlantic Centre for Students with Disabilities de l’université Saint Mary’s à Halifax; et à titre d’enseignante-ressource et conseillère d’orientation à la Fredericton High School, au Nouveau-Brunswick.

En 2001, Madeleine a adhéré à la Nova Scotia Association of Professional Counsellors (maintenant devenue le NS College of Counselling Therapists), et elle s’est beaucoup impliquée pour l’obtention d’une réglementation officielle. Par la suite, à titre de membre de la New Brunswick Association of Counselling Therapists, Madeleine a également œuvré à l’implantation d’une réglementation dans cette province de 2009 à 2014.

Elle vit en Colombie-Britannique depuis 2015, et elle compte pouvoir continuer à s’impliquer auprès de l’ACCP à titre d’administratrice régionale pour la C.-B. et le Yukon.  Madeleine assure aussi la liaison auprès de la Section C.-B. de l’Association, et elle représente l’ACCP au CA de la FACT-BC.

Lire le rapport de mai 2017 de l’ancien administrateur.

[email protected]

Kathy Offet-Gartner

Alberta et Territoires du Nord-Ouest
Kathy Offet-Gartner

Détentrice d’un doctorat en psychologie du counseling, je suis conseillère à l’Université Mount Royal (Calgary) et formatrice de conseillers à l’Université Athabasca. Je suis membre de longue date de l’ACCP et j’appartiens à plusieurs sections (Conseillers d’orientation; Formateurs de conseillers; Justice sociale; Cercle autochtone, ainsi que la Section AB/T. N.-O.). Je participe aux trois dernières sections mentionnées ci-haut depuis leur création et je suis actuellement présidente de la Section AB/T. N.-O., tout en étant membre du CA national. Je crois ardemment à la déontologie, aux valeurs et à l’énoncé de mission de l’ACCP, et j’adore la profession de conseillère!

Lire le rapport de mai 2017.

[email protected]

Kimberly Young

Saskatchewan
Kimberly Young

Je suis honorée d’occuper le poste d’administratrice et représentante de la Saskatchewan au cours des deux prochaines années.  Je m’engage à contribuer à la croissance de notre profession en mettant en valeur le travail que nous effectuons à titre de conseillers ou de psychothérapeutes.

Je suis détentrice d’une maîtrise en éducation avec spécialisation en psychologie du counseling, obtenue à l’Université de Regina, ainsi que d’un baccalauréat ès arts (psychologie) et d’un autre en études sur la toxicomanie.

Je suis membre de l’ACCP depuis 2011 et détentrice du titre de Conseillère canadienne certifiée-Superviseure depuis 2014.

Mon mari et moi avons trois enfants de 16, 20 et 24 ans, ainsi qu’une petite-fille de 2 ½ ans; nous sommes fiers de vivre au sein de la communauté rurale d’Earl Grey.

 

Lire le rapport de mai 2017

[email protected]

Libre

Ontario anglophone

Vicki-Anne Rodrigue

Ontario francophone
Vicki-Anne Rodrigue

Je suis à la fois touchée et honorée d’avoir été réélue pour un deuxième mandat consécutif comme l’un des deux administrateurs de l’Ontario avec mon collègue, M. Nicholas Renaud. Il s’agit toujours d’un privilège de pouvoir desservir les membres francophones de l’Ontario de l’Association canadienne de counseling et de psychothérapie (ACCP).

Éducation et formation

J’ai terminé ma formation de premier cycle à l’Université Laurentienne (Sudbury, Ontario) et ma formation de deuxième cycle à l’Université d’Ottawa (Ottawa, Ontario), à l’Université Saint-Paul et à l’Université Laval (Ste-Foy, Québec). Je termine actuellement le certificat de Tierce partie neutre de l’Institut canadien pour la résolution des conflits. J’envisage poursuivre mes études doctorales à compter de l’automne 2018.

Expérience de vie et de travail

Mes domaines d’expertise sont les traumatismes et le counseling de crise avec une spécialisation dans les troubles psychotiques (notamment la schizophrénie), les troubles du comportement alimentaire (notamment l’obésité) et les troubles anxieux (notamment le syndrome de stress post-traumatique ou le SSPT).

Je suis une formatrice de psychothérapeutes et professeure au niveau postsecondaire depuis plusieurs années et j’ai eu l’occasion d’enseigner à la fois les cours de premier cycle et d’études supérieures à l’Université d’Ottawa, à l’Université Saint-Paul et à La Cité collégiale.

Ayant connu la discrimination et le harcèlement dans des milieux professionnels et académiques également, j’ai développé un vif intérêt pour les processus informels et formels, ce qui m’a amenée à développer une expertise supplémentaire dans la résolution des conflits et la prévention et la résolution du harcèlement. Bien que je ne travaille plus en santé mentale, j’ai eu la merveilleuse occasion de travailler en tant que conseillère principale en résolution des conflits et en tant que conseillère principale en matière de plaintes de harcèlement pour la fonction publique fédérale. En combinant à la fois ma passion pour la résolution des conflits / la prévention du harcèlement et mon amour de l’enseignement, j’occupe présentement le poste de coordonnatrice des projets et de la formation pour le Bureau de résolution des conflits (BRC) à Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada. J’aime ce que je fais et mon équipe est inégalée dans le professionnalisme, le dévouement et la gentillesse.

Valeurs fondamentales

L’intégrité, la droiture et l’humilité sont au cœur de mon être et j’apprécie une communication franche, ouverte et directe. En dehors des heures de travail, j’adore passer du temps avec mon chat Félicité, et m’en occuper, ainsi qu’avec ma famille grandissante. Je participe activement à mon Église, grâce aux équipes d’accueil et de louange, et je suis également engagée auprès de ma communauté par le ministère auprès des pauvres, des sans-abris et de ceux qui souffrent de maladie mentale.

N’hésitez pas à me contacter pour toute aide. Il me ferait plaisir de parler ou d’échanger avec vous.  J’ai hâte de vous servir au cours des deux prochaines années.

Merci, thank you, meegwetch!

Lire le rapport de mai 2017.

[email protected]

Michel Turcotte

Québec francophone
Michel Turcotte

Michel Turcotte est conseiller d’orientation et psychologue. Au terme d’une carrière de trente ans au ministère canadien Emploi et développement social, à titre de conseiller, formateur de conseillers, directeur de la recherche et de l’élaboration des politiques, Michel a entrepris, depuis 2013, une thèse de doctorat sur l’orientation professionnelle à distance, à l’Université Laval, au Canada. Il est membre du Centre de recherche et d’intervention sur l’éducation et la vie au travail (CRIEVAT) au Québec, Canada. Il a travaillé à de nombreux projets de coopération nationale et internationale dans le domaine de l’orientation professionnelle. Son sens du leadership l’a amené à jouer un rôle clé dans un symposium pancanadien et international sur le développement de carrière et les politiques publiques, dans l’élaboration de normes et de lignes directrices à l’intention des professionnels du développement de carrière, ainsi que dans la mise sur pied d’un Groupe de recherche canadien sur la pratique en développement de carrière fondée sur les données probantes (GDRC).

Il a siégé à plusieurs CA dans le domaine de l’orientation professionnelle au Québec, au Canada et à l’international, notamment à titre de président de la section d’orientation professionnelle de la Quebec Corporation of guidance counselors and psychoeducators (2002-2007), de trésorier de l’Association canadienne de counseling et de psychothérapie (2015-2017) et de trésorier de l’Association internationale d’orientation scolaire et professionnelle (AIOSP) (2006-2015).

Michel a reçu le prix Etta St. John Wileman (2017), la médaille d’or Stu Conger pour le leadership en développement de carrière (2014), le Mérite du Conseil interprofessionnel du Québec (2012) et le prix Stu Conger pour le leadership en counseling et développement de carrière au Canada (2008), en hommage à son rôle de chef de file dans le domaine du développement de carrière.

Lire le rapport de mai 2017.

[email protected]

Carrie Foster

Québec anglophone
Carrie Foster

Carrie Foster est l’administratrice régionale représentant le Québec anglophone. Elle est membre de l’ACCP depuis 2010 et est active auprès des collectivités qu’elle côtoie, siégeant à plusieurs CA d’organismes faisant la promotion et la défense des droits et des besoins de ceux et celles qu’elle dessert. Ses états de service comptent neuf années au sein de la Quebec Counselling Association (QCA), tout récemment à titre de présidente élue et de présidente sortante.

Elle est psychothérapeute agréée en thérapie conjugale et familiale et détentrice du titre de Conseillère canadienne certifiée, ainsi que dramathérapeute agréée. Sa carrière s’échelonne sur 30 ans, avec des états de service en milieu hospitalier, en soins de santé et services communautaires. Plus particulièrement, elle a beaucoup travaillé dans le domaine des soins aux jeunes, en concevant et en initiant des ateliers de création destinés aux enfants et aux jeunes, ainsi qu’auprès des femmes itinérantes ayant des besoins en santé mentale, en offrant de la thérapie individuelle et de groupe. Elle se spécialise actuellement en thérapie centrée sur l’émotion (TCÉ) appliquée aux couples. Travaillant auprès de personnes individuelles et de familles, elle conjugue la psychodynamique, les approches narrative et axée sur l’action, afin de traiter la détresse relationnelle, la dépression, l’anxiété, le traumatisme et les enjeux liés au milieu LGBTQ. Carrie se consacre plus particulièrement à aider les couples à régler des problématiques liées aux relations sexuelles.

Titres et affiliations professionnels

Thérapeute conjugale et familiale agréée inscrite à l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec (OTSTCFQ)

Psychothérapeute agréée inscrite à l’Ordre des psychologues du Québec (OPQ)

Dramathérapeute inscrite auprès de la North American Drama Therapy Association (NADTA)

Conseillère canadienne certifiée auprès de l’Association canadienne de counseling et de psychothérapie (ACCP)

Programme intensif de sexothérapie, Université de Guelph

Formation intensive en Sexual Attitudes Reassessment (SAR), American College of Sexologists

Membre de l’International Centre for Excellence in Emotionally Focused Therapy (ICEEFT)

Membre principale du Montreal Institute for Developmental Transformations (DvT Montreal)

Présidente sortante de la Quebec Counselling Association

M.Sc., Thérapie conjugale et familiale, Université McGill

M.A., Thérapies de créativité, Université Concordia

B.A. Théâtre et dramaturgie anglaise, Université d’Ottawa

Membre de l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec

Lire le rapport de mai 2017 de l’ancienne administratrice.

[email protected]

Meredith Henry

Nouveau-Brunswick anglophone
Meredith Henry

Meredith est membre de l’ACCP depuis 2005 et est très heureuse de pouvoir représenter le N.-B. au sein du CA national, à titre d’administratrice régionale du N.-B. anglophone. Elle occupe aussi le poste de présidente élue de la Section des conseillers au postsecondaire rattachée à l’ACCP. Elle est membre du tout nouveau Collège des conseillers et conseillères thérapeutes agréés du Nouveau-Brunswick, et elle compte assurer la liaison entre ce groupe et l’ACCP.

Elle travaille à l’Université du Nouveau-Brunswick à Saint-Jean, où elle offre aux étudiants du counseling de santé mentale et d’orientation de carrière, ainsi que des activités d’éducation et de défense des droits, tout en supervisant des étudiants stagiaires et un programme de soutien par les pairs. Elle préside actuellement le Comité consultatif des services de santé mentale auprès du Ministre pour l’ensemble de la province et elle est active au sein du Community Advisory Committee for Saint John et du Clinical and Education Committee mis en place par le KV Oasis Youth Centre. Elle participe activement à l’Atlantic Association of College and University Student Services et à l’Association des services aux étudiants des universités et collèges du Canada. Elle fut également sélectionnée dans le cadre du programme 2015 de l’ACCP « Chefs de file de demain », auquel elle participa.

Lire le rapport de mai 2017 de l’ancienne administratrice.

[email protected]

Serge Hall

Nouveau-Brunswick francophone
Serge Hall

Serge a obtenu son diplôme de maîtrise en orientation de l’Université de Moncton, en 2004. Dès la fin de sa formation, il entreprit de travailler à titre de conseiller d’orientation et de conseiller en carrière dans le nord du Nouveau-Brunswick pour le compte du ministère de l’Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail et de l’arrondissement scolaire. Au fil des années, Serge fut amené à travailler au CCNB Dieppe, à la JHS de Moncton, à l’École Samuel-de-Champlain, dans trois différentes écoles francophones de l’Î-P.-É. et à l’INCA.

Depuis 2008, il travaille pour le compte de Service correctionnel Canada à titre d’agent de programme correctionnel à Moncton, au N.-B.

[email protected]

Andrea Currie

Nouvelle-Écosse
Andrea Currie

Andrea Currie a grandi à Winnipeg, au Manitoba, et est membre de la Métis Nation. Mère d’une fille du nom de Rowan, Andrea joue du tambour avec le We’koqma’qewiskwa, groupe de tambour à main pour femmes de la Première nation We’koqma’q d’Unama’ki (cap Breton, Nouvelle-Écosse), où elle exerce à titre de thérapeute communautaire depuis les quatorze dernières années. Outre le counseling clinique, elle offre une vaste gamme de programmes de bien-être et travaille en étroite collaboration avec l’organisme de survivants des pensionnats autochtones We’koqma’q. Elle est d’avis que la bonne compréhension de l’impact traumatisant du colonialisme sur les collectivités autochtones, ainsi que des forces qui ont permis à celles-ci de survivre sont des éléments essentiels à la prestation de services culturellement adaptés. Elle offre une formation sur l’adaptation culturelle aux praticiens de la santé mentale qui œuvrent dans les collectivités autochtones ainsi que dans le réseau grand public, et elle a donné un cours sur la santé mentale autochtone dans le cadre du programme de maîtrise en Éducation (Counseling) à l’Université Acadia. D’une part, elle est interpelée par l’immense défi des besoins de guérison au sein de nos communautés autochtones mais, d’autre part, l’ampleur de la résilience et des forces inhérentes à ces collectivités sont pour elle une source d’inspiration.

Lire le rapport de mai 2017.

[email protected]

Marion Clorey

Île-du-Prince-Édouard
Marion Clorey

Marion est heureuse d’œuvrer à titre d’administratrice représentant l’Î.-P.-É. au sein du CA de l’ACCP et de servir d’agente de liaison auprès de la PEI Counselling Association (PEICA). Elle est membre active de la PEI Association depuis qu’elle a reçu sont titre de CCC, en 2004. Elle est détentrice d’une maîtrise en Éducation, avec spécialisation en Counseling, obtenues auprès des universités Prince Edward Island et Acadia, ainsi que d’un baccalauréat ès arts, d’un baccalauréat en éducation et d’un diplôme de ministre du culte de l’Université St. Francis Xavier. Elle siégea pendant plusieurs années au Comité TRI PD, instance conjointe de la PEICA, de la Psychological Association of PEI et de la PEI Association of Registered Social Workers. Elle siégea également au Comité de direction de la PEICA et fut membre de l’équipe sur la réglementation qui fit une présentation au premier ministre de l’Î.-P.-É. et à son caucus, en 2009.

Marion a travaillé à tous les échelons du système d’éducation de l’Î.-P.-É. Elle enseigna les sciences familiales à l’Université de l’Î.-P.-É. et travailla plusieurs années dans le domaine des services à la famille, en tant qu’éducatrice et conseillère à la vie familiale. Elle est actuellement à l’emploi du Service aux étudiants de l’Université de l’Î.-P.-É., à titre de conseillère et de conseillère pédagogique, et elle exploite aussi un cabinet privé en tant qu’éducatrice à la préparation au mariage. Elle est représentante du Canada auprès de l’Ordre franciscain séculier, organisme présent dans 110 pays et qui est engagé dans la justice sociale, la pacification et la protection de la création. À ce titre, elle a fait plusieurs présentations à l’échelle internationale, y compris à Lusaka, en Zambie et à Sao Paulo, au Brésil. Elle est l’épouse de Doug Clorey et ils ont quatre enfants et deux petits-enfants.

Marion s’est engagée à travailler à l’obtention d’une réglementation à l’Î.-P.-É. et à mettre en valeur le travail que nous accomplissons en tant que conseillers et conseillères.

Lire le rapport de mai 2017.

[email protected]

Bill Thomas

Administrateur autochtone
Bill Thomas

Je voudrais profiter de cette occasion pour me présenter : je m’appelle William (Bill Thomas), membre de la Première Nation des Peguis. Je suis né à Winnipeg, au Canada et j’ai grandi au sein de la Première Nation des Peguis. J’ai commencé ma démarche de guérison il y a vingt-cinq ans. Je suis président et propriétaire du cabinet Thomas Training and Therapy Services, et je me spécialise dans le traitement des troubles de stress post-traumatique et des problèmes liés aux traumatismes qui affligent les Autochtones. Je suis un formateur international d’expérience, un animateur, psychothérapeute-conseiller et thérapeute de groupes traditionnels. J’ai travaillé étroitement avec les Aînés et les Guérisseurs pendant de nombreuses années et j’ai aussi acquis une solide expérience thérapeutique auprès de clients ayant subi une évacuation à long terme par suite d’inondations, les personnes suicidaires, endeuillées, post-traumatisées et victimes d’agressions sexuelles et physiques. J’assure de la consultation communautaire auprès de nombreuses collectivités et organisations autochtones du Manitoba. Je suis conférencier invité internationalement sur les problèmes de traumatismes chez les Autochtones, y compris au sujet du syndrome des pensionnats indiens et sur la thérapie culturellement adaptée, notamment en Chine, en Australie, au Brésil et en Égypte.

Je suis détenteur d’une maîtrise en travail social clinique de l’Université de la Colombie-Britannique et j’ai obtenu avec distinction en 8 mois mon diplôme de baccalauréat en counseling auprès des Premières Nations et des Autochtones de l’Université de Brandon. J’ai suivi avec succès un Programme de permis international en psychothérapie de focusing au Prairie Region Centre for Focusing, à titre de Formateur et thérapeute certifié.

Je suis président sortant de la Section du Cercle autochtone de l’Association canadienne de counseling et de psychothérapie et je suis Conseiller et Superviseur canadien certifié auprès de l’ACCP; j’appartiens également à Play Therapy International, à Focusing Institute de New York et au Prairie Region Centre for Focusing. Je suis membre de la Manitoba Association of Registered Social Workers. Dans le cadre de mon mémoire de maîtrise, j’ai mis au point une démarche de guérison intégrant le focusing, l’ESPT et le Cercle de guérison autochtone. J’ai fait des présentations auprès d’universités et de congrès nationaux et internationaux au sujet des techniques de prise en charge des traumatismes et du travail auprès des peuples autochtones. J’ai l’honneur de pouvoir siéger au Conseil afin de soutenir et d’améliorer la profession.

Lire le rapport de mai 2017.

[email protected]

Salutations à toutes et à tous,

En tant que Chef de la direction de l’Association canadienne de counseling et psychothérapie, il me fait plaisir de vous souhaiter la bienvenue. L’ACCP est en progression constante depuis 1965 et les développements récents entourant l’association et la profession sont les témoins d’un avenir qui s’annonce comme très prometteur.

Notre objectif est de faire croître nos membres, de fournir la plus haute qualité des possibilités de développement professionnel et de réseautage, d’offrir du soutien à la profession, ici au Canada et à l’étranger. Nous nous engageons donc formellement à tenir ce site à jour afin qu’il demeure le reflet des derniers changements et développements au sein de l’ACCP ou de ceux de la communauté du counseling en général.

Si vous avez des suggestions ou des commentaires, n’hésitez pas à communiquer avec nous.

Barbara MacCallum
Directrice générale

Kim Hollihan

DIrectrice générale adjointe

Kim Hollihan

Marisabelle Terriault-Elibani

Registraire de CÉP

Marisabelle Terriault-Elibani

Howard Askwith

Registraire

Howard Askwith